Actualités Harkis

Saint-Vallier | Marche des harkis: le maire pris à partie

Rédigé par : Harkis2012

Saint-Vallier | Marche des Harkis : le maire pris à partie.

 

 

Deux véhicules avec quelques représentants des harkis se sont arrêtés hier à 12 heures devant l’hôtel de ville. Partis de Montpellier le 22 août, ils se dirigent vers Paris pour rencontrer le président de la République le 25 septembre afin de lui demander de tenir l’engagement qu’il a pris le 31 mars 2007 envers les harkis -à savoir « reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis et d’autres milliers de musulmans français qui lui avaient fait confiance ».

Mais on ne peut pas dire que cela se soit très bien passé, le principal responsable de la manifestation, très remonté, a insulté le maire Jacques Cheval dans un micro, prétextant que ce dernier ne voulait pas le recevoir. L’adjoint au maire Dominique Leleux, représentant la municipalité, a essayé de se faire entendre mais sans succès. Il a tout de même expliqué que le maire n’était pas présent car en vacances, et qu’il ne pouvait donc pas les recevoir. « Nous sommes une petite commune de 4000 habitants et nous n’avons pas d’infrastructures disponibles pour vous héberger, par contre je veux bien vous recevoir et vous inviter à une collation dans la mairie ». Les manifestants n’ont rien voulu entendre : « Pas question de rentrer dans la mairie » a déclaré un des manifestants. Ils ont alors mis de la musique et ont pique-niqué sur les marches de l’église, sont restés 3 heures puis sont repartis en direction de l’Ardèche pour atteindre Bourg-Argental, leur prochaine étape. On pouvait noter la présence sur les lieux du capitaine Eric Morisset de la Cob de Saint-Vallier, des gendarmes et la police municipale.

A propos de l'auteur

Harkis2012

Commenter

Saint-Vallier | Marche des harkis: le maire pris à partie

Par Harkis2012 Temps de lecture: 1 min
0