Actualités Harkis

Pour que les Harkis ne tombent pas dans l’oubli

Rédigé par : Harkis2012

Pour que les Harkis ne tombent pas dans l’oubli

 

Les autorités civiles et militaires ont procédé au traditionnel dépôt de gerbes, entourant Brahim Bourabaa, représentant harki (au centre).

Les autorités civiles et militaires ont procédé au traditionnel dépôt de gerbes, entourant Brahim Bourabaa, représentant harki (au centre).

ALEXIS CUVILLIER > [email protected]

C’est une page de l’histoire récente trop souvent ignorée. Entre 1954 et 1962, l’Algérie cherche à s’émanciper du colonisateur français. Des Algériens restent fidèles à Paris : « 200 000 hommes vont prendre les armes pour défendre avec pugnacité la France en Algérie », rappelle Brahim Bourabaa, représentant de la communauté harkie du Nord. Une fois la guerre achevée, ils le payeront au prix fort. De l’autre côté de la Méditerrannée, perçus comme des traîtres, ils subissent les pires lynchages. Et pour les quelque 100 000 harkis qui réussiront à gagner l’Hexagone, c’est l’absence de reconnaissance et la misère qui vont les accueillir.
Cet épisode douloureux, la France a longtemps voulu l’oublier. Le 25 septembre 2001, Jacques Chirac, alors président de la République, reconnaît en partie la responsabilité de l’État français dans le drame de cette communauté. Si les harkis l’en remercient encore aujourd’hui, « il n’en demeure pas moins une situation inquiétante pour les harkis de deuxième ou de troisième génération, discriminés par l’Histoire », alerte Brahim Bourabaa.

Hier, le préfet délégué à la sécurité, Christian Chocquet, a lu un message de Marc Laffineur. Le secrétaire d’État aux Anciens combattants prend acte du malheur harki : « La fin des combats ne marqua pas la fin de leurs souffrances. » Et comme une réhabilitation bien tardive, il a appellé à ce « que leur engagement reste à jamais un exemple pour tous les Français ».

 Nord Éclair, l’actualité quotidienne du Nord-Pas-de-Calais, de la métropole lilloise à l’Artois.

A propos de l'auteur

Harkis2012

Pour que les Harkis ne tombent pas dans l’oubli

Par Harkis2012 Temps de lecture: 1 min
0