Actualités Harkis

Mazamet. Jeannette Bougrab rend hommage aux harkis – Tarn : LaDépêche.fr

Jeannette Bougrab, tout sourire, entourée du député Bernard Carayon (à droite) et le maire de Mazamet, Laurent Bonneville.
Rédigé par : Harkis2012

Mazamet. Jeannette Bougrab rend hommage aux harkis

Jeannette Bougrab, tout sourire, entourée du député Bernard Carayon (à droite) et le maire de Mazamet, Laurent Bonneville.

Jeannette Bougrab, tout sourire, entourée du député Bernard Carayon (à droite) et le maire de Mazamet, Laurent Bonneville.

Certes écourtée de passage à Castres et d’inauguration de l’Espace Jeunesse 11-25 ans à Lavaur, la visite de Jeannette Bougrab la Secrétaire d’État de la Jeunesse et de la vie associative dans le Tarn aura duré 2 heures dans la ville de Mazamet. À l’initiative du député UMP Bernard Carayon, son planning lui a permis de découvrir une exposition du Souvenir Français portant que les soldats oubliés, « une exposition bouleversante qui nous rappelle l’histoire tragique de nos pères » a indiqué et même écrit la fille de Harki, née dans le Berry il y a 38 ans, et qui a voulu témoigner de son émotion en donnant la parole à d’autres enfants et organisant une table ronde avec les associations Harkis. « L’accueil a été chaleureux par ceux qui partagent cette histoire douloureuse dont les plaies ne sont pas totalement cicatrisées et il faudra du temps dans cette recherche de reconnaissance pour ceux qui se sont battus pour la France » a indiqué Jeannette Bougrab, troublée par les photos de corps mutilés, ceux d’après le 19 mars 1962 en Algérie, d’autres de supplétifs d’Indochine ou de Nouvelle Calédonie.

L’appui aux associations

En l’Hôtel de ville, la réception s’est tenue devant les représentants associatifs, 120 dans la ville, dont une majorité du monde associatif Harki de la région, d’associations patriotiques, et autres sportives, culturelles, caritatives.

Absents les élus de l’agglomération dans son ensemble, pour écouter le maire Laurent Bonneville annonçant le début du chantier de « la maison des associations pour la semaine prochaine sur une friche industrielle de 20 000 m2 avec 42 bureaux et 4 salles de réunions » ou entendre le parlementaire Bernard Carayon prônant « le modèle qu’était la ministre en brillante universitaire en droit » et soulignant « que les loisirs n’étaient pas une finalité dans la vie mais bien le travail une garantie pour l’avenir de chacun ». Ainsi, Tarn Jeune Avenir a été présenté comme une association de retraités aidants, notamment dans l’aide au permis de conduire à des jeunes étudiants notamment. Jeannette Bougrab a développé les actions en faveur de la vie associative (1, 2 million d’associations et 16 millions de bénévoles en France) : le tronc commun, un seul dossier pour être reconnu dans tous les ministères ; le forfait avec la Sacem pour ceux qui diffusent de la musique en animant les territoires isolés ; la reconnaissance du travail des dirigeants en liaison avec le monde des entreprises ; le service civique volontaire avec 25 000 emplois financés par l’État. Abordés, la loi qui sera promulguée afin de pénaliser les propos anti-harki (tel que Georges Frêche en avait été l’auteur en parlant de « sous-homme »), les rapports sur la protection des jeunes et leurs propres excès (alcool,….) et la réussite scolaire en mettant en place des référents adultes. L’arrêté de circulation des mineurs que prend le maire de Mazamet a reçu un soutien ministériel, « il n’est pas normal qu’un enfant de 12 ans soit dans la rue la nuit ». Jeannette Bougrab quittait le Tarn avec la médaille de la ville, chocolats et livre de l’ex-cité lainière.

A propos de l'auteur

Harkis2012

Commenter

Mazamet. Jeannette Bougrab rend hommage aux harkis – Tarn : LaDépêche.fr

Par Harkis2012 Temps de lecture: 2 min
0