Actualités Harkis

Les harkis agenais veulent se fédérer – Lot-et-Garonne : LaDépêche.fr

Rédigé par : Harkis2012

Une quarantaine de personnes  ont participé à cette réunion organisée dans les locaux de la communauté d'agglomération agenaise./ Photo Jean-Michel Mazet

[gn_dropcap style= »1″ size= »3″]P[/gn_dropcap]rojet de création d’une association des harkis agenais a été, mercredi soir, avancée.

comité national de liaison, le Fumélois Boaza Gasmi,

Une quarantaine de fils et petits-fils de harkis et des sympathisants se sont retrouvés, mercredi soir, dans les locaux de la communauté d’agglomération agenaise, à Agen, pour une réunion inédite concernant la communauté harkie locale et ses descendants. En présence du maire d’Agen, Jean Dionis du Séjour, de Baya Kherkhache, conseillère municipale agenaise et par ailleurs fille de harkis et du président du comité national de liaison des harkis, le Fumélois Boaza Gasmi, la création d’une association spécifique à l’Agenais a été évoquée.

« Pas de récupération politique »

« Autour d’Agen, la communauté est éparpillée, a expliqué Boaza Gasmi. On a des difficultés à mobiliser les gens et on se bat juste au cas par cas. Il faudrait arriver à fédérer tout cela. D’où ce projet d’association ». Mais que l’on ne s’y trompe pas. Le président du comité national de liaison le rappelle : « Les questions d’aides et d’indemnisations ne doivent concerner que la première et la deuxième génération de harkis. La troisième génération, elle, doit se retrousser les manches et se lever le matin .»

Quant à l’éventuelle « récupération » que les politiques locaux pourraient opérer à l’encontre de cette communauté, tout le monde s’en défend. Gasmi rétorque d’ailleurs : « Dionis est un candidat aux législatives, on le sait… Et alors ? L’objet de notre réunion était tout autre. »

Et dans l’entourage du député, on rappelait que cette réunion a été organisée à l’initiative des harkis eux-mêmes, que c’était leur propre souhait et que le maire d’Agen les rencontrait régulièrement depuis le début de son mandat. Un député qui a, mercredi soir, surtout insisté sur la « nécessaire réconciliation » franco-algérienne toujours pas aboutie, une histoire « » non soldée » cinquante années après.

A propos de l'auteur

Harkis2012

Commenter

Les harkis agenais veulent se fédérer – Lot-et-Garonne : LaDépêche.fr

Par Harkis2012 Temps de lecture: 1 min
0