Actualités Harkis

Jeannette Bougrab : « Les harkis héros abandonnés par la France »

Jeannette Bougrab a déposé une gerbe devant la stèle en mémoire aux harkis. A l’Usap, elle a dit l’importance de faire vivre les mémoires avec Farid Sid et Bernard Goutta. (Photos Harry Jordan)
Rédigé par : Harkis2012

Jeannette Bougrab : « Les harkis héros abandonnés par la France ».

Jeannette Bougrab a déposé une gerbe devant la stèle en mémoire aux harkis. A l’Usap, elle a dit l’importance de faire vivre les mémoires avec Farid Sid et Bernard Goutta. (Photos Harry Jordan)

Jeannette Bougrab a déposé une gerbe devant la stèle en mémoire aux harkis. A l’Usap, elle a dit l’importance de faire vivre les mémoires avec Farid Sid et Bernard Goutta. (Photos Harry Jordan)

 

Ils ont fait la visite main dans la main. Elle, Jeannette Bougrab, secrétaire d’Etat et fille de harki. Lui, Sadok Sadki, arrivé au camp de Rivesaltes à 21 ans pour n’en repartir que 15 ans plus tard… Ils ont arpenté les ruines embrumées du camp, accompagnés des explications émues d’Abdelkader Goutta. Mais au-delà de l’émotion, les harkis étaient venus hier exprimer leur détresse. « Nous attendons qu’enfin la République nous reconnaisse ». « On est des zéros, on ne compte pas ? ». « Nous demandons tous la même chose : le respect des engagements de 2007. Il faut que cette page se tourne, cela n’a que trop duré ! ».

Face à ces « expressions de souffrance », Jeannette Bougrab a délivré son message. « Le 19 mars pour moi n’est pas un anniversaire, mais le début d’un drame. Les harkis ont été abandonnés par la France, massacrés au lendemain des accords d’Evian et, c’est le moins que l’on puisse dire, très mal accueillis en France. J’ai dit au président qu’il fallait un geste fort. Dans son discours de Nice, il a prononcé, contre une partie de sa famille gaulliste, le mot “abandon”. Et puis, il y a ce texte de loi qui pénalise ceux qui insultent les harkis. Harkis, cela veut dire courageux, combattants, cela ne veut pas dire traîtres ou sous-hommes. Les harkis se sont sacrifiés pour la France, ce sont des héros. Et vous, les Goutta, vous êtes des légendes ».

«Bernard Goutta, vous incarnez l’excellence»

Des légendes qu’elle aura eu l’occasion de fréquenter de près puisqu’avant de se rendre au centre de formation de l’Usap, elle est allée embrasser Bernard Goutta au milieu des joueurs du XV sang et or. « Je suis venue à Perpignan pour vous, Bernard. Vous incarnez l’excellence, l’humilité. C’était mon rêve de vous rencontrer : maintenant je peux mourir ! ». De quoi faire rougir l’entraîneur des avants à la réserve légendaire. « C’est un bel hommage et c’est réciproque. C’est un honneur de la recevoir, qu’elle s’intéresse à la vie du club, au centre de formation, à nos interventions dans les quartiers, glissait-il en aparté. Nous avons un peu la même histoire, des parcours différents avec une même réussite : moi sportivement, elle par les études ». Et la même passion pour les valeurs du rugby.

[mappress mapid= »22″]

A propos de l'auteur

Harkis2012

Commenter

Jeannette Bougrab : « Les harkis héros abandonnés par la France »

Par Harkis2012 Temps de lecture: 2 min
0