Actualités Harkis

Hommage a été rendu aux Harkis

Rédigé par : Harkis2012

 

 

Hommage a été rendu aux harkis

Hommage a été rendu aux harkis

Troyes – Plus de cinquante porte-drapeaux de sociétés patriotiques, des familles de harkis, des élus, des militaires, tous ont tenu à être présents hier matin au pied de la stèle des Morts en Afrique du Nord.
Présidée par Christophe Bay, le préfet de l’Aube, en présence de Marc Sebeyran, premier maire adjoint de Troyes, d’Élisabeth Philippon, conseillère générale, et d’Abdelkader Ider, représentant les harkis aubois, cette cérémonie devait une nouvelle fois être l’occasion de rappeler une page d’histoire encore méconnue de notre pays. « Cet hommage n’aura pas la force de guérir les blessures, mais au moins de rappeler un drame », devait souligner le représentant de l’État lors de la lecture du message du secrétaire d’État aux anciens combattants, Marc Laffineur. Et de rappeler qu’il aura fallu attendre 2001 et le président Chirac pour enfin obtenir « un message de respect, d’amitié et de reconnaissance » à l’égard des harkis et des formations supplétives, « ceux qui ont fait en Algérie le choix de la France lors du conflit entre 1954 et 1962 ».
Durant cette période, les harkis étaient ces soldats musulmans engagés aux côtés de l’armée française. On en comptait près de 63 000 en décembre 1961. À leur côté, il convenait d’ajouter les soldats musulmans de l’armée régulière. Au total, durant cette guerre, l’armée française a inscrit dans ses registres 160 000 harkis.
Le 19 mars 1962, jour du cessez-le-feu, on dénombrait en Algérie, 263 000 musulmans engagés du côté français représentant, familles comprises, près de 1 500 000 personnes. Certains sont restés, victimes de l’opprobre de leurs compatriotes, d’autres sont venus en France, « dans une France qu’ils ne connaissaient pas ».

| L’Est Eclair.

A propos de l'auteur

Harkis2012

Hommage a été rendu aux Harkis

Par Harkis2012 Temps de lecture: 1 min
0