Actualités Harkis

Côte d’Or | Les Harkis sont indignés

Rédigé par : Harkis2012

Côte d’Or | Les Harkis sont indignés – Le Bien Public.

 

Les Harkis sont indignés

François Benredjem avait organisé une semaine historique à Dijon. Photo LBP

 


Les associations de Harkis ont réagi après la dégradation de deux stèles commémoratives, juste avant la journée nationale d’hommage aux Harkis.

 

président de l’association des anciens Harkis de la Côte-d’Or, François Benredjem a vivement réagi hier, lorsqu’il a été alerté par les services de la préfecture de la dégradation des plaques commémoratives pour les harkis installées par la mairie de Dijon, au monument aux morts du rond-point Edmond-Michelet. Dans un communiqué, il s’indigne : « Cet acte a été perpétré quelques jours avant la Journée nationale d’hommage aux Harkis. C’est pourquoi nous condamnons fermement cet acte et espérons que les autorités prendront les dispositions nécessaires afin d’effectuer les travaux de rénovation mais également d’engager les poursuites. » Le Cercle algérianiste de Dijon a également réagi pour « assurer de toute sa solidarité les familles et les représentants des victimes de ce geste odieux, et souhaite que les coupables soient rapidement identifiés et châtiés. »

Joint par téléphone, François Benredjem se refuse à formuler des jugements hâtifs, mais il note qu’à quelques mois du cinquantième anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, les Harkis subissent des pressions. Il rappelle que « les harkis ont constitué en Côte-d’Or une population importante qui a contribué à la diversité sociale et à l’aménagement du territoire à travers les différents camps forestiers (hameaux) dans lesquels ils ont vécu jusque dans les années quatre-vingt. »

[mappress mapid= »11″]

A propos de l'auteur

Harkis2012

Côte d’Or | Les Harkis sont indignés

Par Harkis2012 Temps de lecture: 1 min
0