Actualités Harkis

Arles | Le Pen à la journée des harkis de Mas-Thibert : le malaise

Actualité Harkis
Rédigé par : Harkis2012

Arles | Le Pen à la journée des harkis de Mas-Thibert : le malaise | La Provence.

Les communicants des partis politiques, d’habitude si prompts à solliciter les médias, ont été discrets. C’est par la presse parisienne que l’annonce de la venue de Jean-Marie Le Pen -pourtant indiquée sur le site officiel du FN – nous a été révélée. La nouvelle est simple, somme toute « banale » pour un élu régional et député européen : « Jean-Marie Le Pen a répondu favorablement à l’invitation que lui a fait le préfet de se rendre à Mas-Thibert pour la 10e cérémonie nationale en hommage aux harkis » , dit-on dans l’entourage de l’ex-président du FN.

Mais derrière cette visite, comment ne pas concevoir, en cette période électorale, alors que Jean-Marie Le Pen -« qui s’est engagé auprès des pieds noirs et des harkis depuis 1972 » – ne s’est jamais rendu officiellement à Mas-Thibert, une récupération en pleine campagne. L’an dernier, il était à Paris, cette année, la même cérémonie sera présidée par le président de la République.

« Coïncidence »

Un tract, depuis que sa venue à Mas-Thibert dimanche matin est officialisée, a circulé dans le hameau d’Arles. Le document s’interroge non pas sur la sincérité du déplacement, sa légitimité, mais sur son opportunité. L’association Bachaga Boualam, en particulier Lahcène Boualam, son président, et fils du Bachaga, a d’ailleurs tenu à quelques éclaircissements, par la voie d’un communiqué. Car du fait de la présence de Jean-Marie Le Pen, le déroulement de la journée, pour cette association, a été corrigé. En particulier lorsqu’il devait s’agir, comme les années précédentes, de profiter d’un temps après la cérémonie de l’État, pour se recueillir, dans l’intimité, sur la tombe du Bachaga. « Attachant une importance toute particulière à cette cérémonie marquant l’anniversaire de la 10e journée nationale, l’association Bachaga Boualam déposera une gerbe au monument aux morts. Par contre, la famille du Bachaga n’acceptera aucun dépôt de gerbes au cimetière de Mas-Thibert, sur la tombe de leur père, de quelque représentant d’associations patriotiques, civiles ou de partis politiques que ce soient. »

Dans le programme publié sur le site internet du FN, était en effet mentionné le dépôt d’une gerbe au cimetière. L’association Bachaga Boualam, présente pour la cérémonie comme d’autres associations, a tenu à rappeler que si la journée nationale en hommage aux harkis a officiellement lieu à Mas-Thibert désormais, c’est parce que, depuis 2002 (date la création de cette journée par Jacques Chirac), elle s’est battue dans ce sens.

« Nous appelons dimanche nos compatriotes à venir le plus nombreux possible au monument aux morts à 10h30. Mais notre association veut à tout prix éviter tout amalgame, et toute récupération. Depuis 2002, nous savons qui nous a toujours soutenu à Mas-Thibert, on peut s’étonner de la coïncidence que certains ne nous rejoignent que 10 ans plus tard. »

Le Pen sur place, le FN du Pays d’Arles va en profiter pour organiser, à la manade La Galère, un déjeuner privé, avec ses élus et des sympathisants. Sur le village de Mas-Thibert, depuis 2002, la gauche est en tête aux différentes élections.

Julie ZAOUI

A propos de l'auteur

Harkis2012

Arles | Le Pen à la journée des harkis de Mas-Thibert : le malaise

Par Harkis2012 Temps de lecture: 2 min
0