Actualités Harkis

Agen : les harkis dénoncent « les promesses non tenues » de François Hollande

Rédigé par : Harkis2012

 

Mardi, une quarantaine de harkis ou enfants de harkis se sont réunis place Armand-Fallières pour mettre la pression avant leurs primaires

Ils étaient entre 35 et 40, ce mardi après-midi place Armand-Fallières. Les harkis et leurs descendants avaient choisi ce jour « symbolique » pour manifester. Jour symbolique parce que le 5 avril 2012, François Hollande, qui n’était pas encore candidat à la présidentielle, avait pris l’engagement de reconnaître l’implication du gouvernement français dans le drame harki en 1962 à la fin de la guerre d’Algérie.

« Cette promesse n’a pas été tenue », rappelle Si Mohand Saci, porte-parole du comité national de liaison des harkis (CNL).

 

A propos de l'auteur

Harkis2012

Commenter

Agen : les harkis dénoncent « les promesses non tenues » de François Hollande

Par Harkis2012 Temps de lecture: <1 min
0